CDL99 - Deux leçons de manipulation des masses

9,389 Vues

Partager
Tu veux regarder ça plus tard ?
Sign in to add this video to a playlist. S'identifier
0 12

CONTINUEZ À TÉLÉCHARGER ET À DIFFUSER LA VIDÉO « Ils étaient fiers d'être vaccinés… Ils en sont morts ! » DISPONIBLE MAINTENANT DANS 11 LANGUES DIFFÉRENTES (bientôt une douzième en arabe), en cliquant sur ce lien : https://formations.emergences.net/C0VlD-lNF0 

Comme je l'ai annoncé dans ma conversation #95 du 5 juillet, je vous invite à découvrir (ou à réécouter) jusque fin août des entrevues et des chroniques que j'ai assurées depuis le début de cette crise COVID19, à l'invitation de diverses personnes engagées, elles aussi, comme gardiennes de l'Humanité.

Aujourd'hui, je vous propose deux chroniques que j'ai assurées en compagnie de Jean-François Denis, l'animateur de la chaîne ThéoVox TV, à propos des stratégies de manipulation de masse mises en œuvres par les gouvernements et les médias mainstream.

Dans la première partie, diffusée le 20 mai 2021, j'évoque la notion d'opération sous fausse bannière (false flag operation). Traditionnellement, ce genre d'opération consiste, pour un gouvernement, à organiser une attaque contre son propre pays, mais en faisant porter la responsabilité de l'attaque à un ennemi extérieur… pour disposer d'un prétexte légitime d'attaquer cet ennemi pourtant innocent. Dans cet ordre d'idée, on peut dire que la crise du COVID19 est une opération sous fausse bannière, dans la mesure où cette pandémie a été préparée et provoquée depuis longtemps par les mondialistes pour mettre les populations en esclavage… Mais où ces psychopathes ont désigné comme coupable le SARS-COV2 qui apparaît de plus en plus innocent dans cette histoire…

Dans la deuxième partie, diffusée le 17 juin 2021, j'analyse les stratégies de désinformation utilisées par les médias mainstream, dans le contexte de cette crise COVID19. L'intérêt de cette démarche est de montrer que les pratiques médiatiques s'apparentent de plus en plus aux pratiques trompeuses et malhonnêtes qu'on reproche habituellement aux sectes. À travers ça, nous découvrirons que les médias ne jouent plus, depuis longtemps, leur rôle de quatrième pouvoir (ou de contre-pouvoir)…

Quelques références pratiques :
— pour inviter vos connaissances à s'inscrire sur ma chaîne privée (ici) : https://formations.emergences.net/iln0002-chaineprivee 

Publication de cette vidéo : lundi 12 juillet 2021 - Dernière mise à jour des fichiers : 12 juillet 2021.

Suivant Lecture automatique
>